top of page

Accueil de Giacomo Mazzariol, écrivain Italien et scénariste

Giacomo Mazzariol, dans le cadre du Festival des littératures Européennes , est venu au CDI du lycée Saint-Exupéry pour parler de son livre « Mon frère chasse les dinosaures », Mio fratello rincorre i dinosauri aux éditions Slatkine & Cie, 2022.

 

Les élèves de Première 5, 6 et 7 italianistes ont préparé la venue de ce jeune auteur italien en lisant des chapitres du livre en italien. Grâce à plusieurs séances et à des travaux en groupe, ils ont pu comprendre l’histoire du premier livre écrit par Giacomo. Après avoir publié un court -métrage sur Youtube, nommé The simple interview, et évoquant le syndrome de Down de son frère cadet, Giacomo se mit à rédiger un texte et à en faire un roman de formation; un livre qui eut un franc succès par son opportune originalité et sa thématique actuelle. C’est une ode contre l’ostracisme, le harcèlement et la méchanceté. Il questionne le concept du « normal » et du « fuori del normale » (hors du normal). Il érige la sensibilité comme une valeur et choisit le mot « diversità » (diversité) au lieu du mot « disabilità » (handicap) pour parler de son petit frère et du regard des autres sur lui.


Les élèves ont posé beaucoup de questions et ont réussi à comprendre quasiment parfaitement Giacomo lorsqu’il répondait . Au début , ils restaient proches de leurs feuilles et des questions préparées mais par la suite un bon nombre d’entre eux se sont fait confiance et ont posé des questions directes. Fortement impliqués et intéressés par l’histoire car c’est Giacomo qui raconte ses années lycée (encore proches de lui) et l’arrivée de son petit frère dans la famille, ils étaient satisfaits d’eux-mêmes car ils ont réussi à bien comprendre Giacomo. Ils étaient aussi très impressionnés par son jeune âge et lui ont demandé quelles études il avait fait, quel baccalauréat il avait eu. La rencontre a duré presque deux heures et de nombreux thèmes ont été abordés dans son livre comme les relations familiales , les relations amicales et amoureuses, les choix à faire au lycée pour l’orientation, l’angoisse du départ de la maison au delà des thématiques phares de son livre. Giacomo a terminé en disant que la « leggerezza era una maniera di guardare i problemi con il sorriso ».

Tous nos remerciements à Giacomo Mazzariol , à Colette Leviel, à l’association Lear et à ses deux accompagnatrices ainsi qu’à la Région Nouvelle Aquitaine.


Keziah, Shaïma, Yona, Luna, Gabrielle, Lilith, Capucine, Anaïs, Salomé, Baptiste, Tom, Oscar, Léonis, Jonathan, Théo, Martania, Rosana, Enora et Chiara Formicola & Anna Bresciani.

 

86 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page