top of page

Participation aux tribunes de la presse à Bordeaux


Vendredi 17 octobre, les Elèves de TG / 1ère option Droit et Grands Enjeux Contemporains (DGEMC) et Sciences Politiques ont pu assister à la 13ème édition des Tribunes de la Presse à Bordeaux sur le Thème de la Passion, projet porté par le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine.

Historiens, journalistes, écrivains, philosophes, avocats, représentants d’associations, responsables politiques et chercheurs partagent leur vision de la passion et susciter le débat en décryptant l’actualité et le monde d’aujourd’hui.

De la politique aux relations amoureuses, de l’Histoire à la presse, des guerres aux passions qui gouvernent notre monde, les élèves ont plongé dans un tour d’horizon passionné à traves 3 débats :

Le Désespoir – Ecologie : la violence au nom de l’urgence ?

Le dérèglement climatique est là avec son cortège d’évènements météorologiques extrêmes qui accablent la planète. Partout, la biodiversité s’effondre et les plastiques nous envahissent… Confrontés à des défis prométhéens, plus urgents les uns que les autres, la tentation est grande de céder à la violence pour bousculer les politiques et accélérer les prises de décision. Un bon choix ?

L’Attirance – Aux arbres, citoyens ! Une passion ambiguë ?

On ne compte plus les livres, les émissions de radio/télé, les manifestations diverses consacrées aux arbres. On ne les a sans doute jamais autant célébrés, au point de leur prêter une conscience, des sentiments et une intelligence qui en feraient une sorte d’alter ego de l’homme. Dans le même temps, conséquence de l’activité humaine, la surface forestière mondiale ne cesse de se réduire. Que penser d’un tel paradoxe ?

Le Fanatisme – Tuer et mourir au nom de Dieu

Les religions ont été de tout temps de grandes pourvoyeuses de violences. Leur propagation s’est faite, et continue de se faire par le fer et le feu quel que soit le message véhiculé. Qu’importe l’époque, le lieu, que la religion se réclame du monothéisme ou pas, aucune n’y échappe. Comment expliquer cette espèce de malédiction qui pèse sur le sacré ?

L’intérêt des élèves pour cette Sortie permettant d’illustrer nos programmes, éveiller leur curiosité mais aussi les préparer à l’argumentation pour le grand oral a été souligné, ce dont nous les félicitons !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page