top of page

Spécialité HLP : rencontre avec la poétesse Albane Gellée


« La liberté est d’être qui on est » nous dit Odile Chabrillac, autrice. Albane Gellée nous dit, elle, que la poésie, c’est d’être libre de faire résonner les mots qui sont en nous et en dehors de nous avec l’autre et soi-même.

Aujourd’hui, mardi 9 avril, de 10h15 à 12h05, c’est cette liberté de soi et des mots que la poétesse nous a apprise. Avec l’appui de ses propres textes et de ceux d’autres poètes tout aussi extraordinaires, elle nous a conté son récit de vie, et a ouvert le nôtre.

Nous avons commencé par un petit tour de table. Rien de plus que des prénoms, mais ces prénoms étaient un début de partage, de mise en abîme. Nous avons ensuite appris à observer. Observer les livres, l’extérieur, nous-même. Mais aussi à écouter la voix des autres. Et chaque sonorité, invisible ou audible, nous a permis de collectionner des mots, avec ou sans lien entre eux, et de les agencer de telle manière à former un poème. Non pas un poème classique, à la manière de Rimbaud ou de Verlaine. Plutôt comme Apollinaire, avec des vers libres en taille, en forme, en rimes et en rythme.

Nous avons par la suite remercié. Remercié tout et n’importe quoi : un petit garçon qui mange des fraises le matin de ses 10 ans, les jupes, une odeur, les étoiles, un pantalon bleu… Bref, on a remercié les petits détails ou les grandes idées qui nous permettent de sourire chaque jour, que nous souhaitons chérir en tant que souvenir ou en tant qu’habitude.

Cette rencontre avec Albane Gellée, pour moi, ça a été la rencontre de la douceur, de la bienveillance, de la créativité et de la résonance. Car oui, son éclat poétique a résonné en moi, et nos mots se sont entremêlés, tous et toutes, chaque individu de cette classe et chaque adulte présent, pour former une magnifique symphonie de laisser-aller.

 

Noa B, Terminale HLP

 

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page