top of page

Cap sur l'Adriatique !


Projet d’échange éducatif entre les lycées Roncalli et Saint Exupéry, réalisé par Anna Bresciani et Annarita Del Nobile

Cette quatrième édition de notre partenariat avec le Lycée Roncalli démontre la solidité des liens établis et la volonté pour les professeures de faire fi de l’actualité.

En effet, alors que le projet initial se dessinait à force d’abnégation et de travail acharné, la plaie du terrorisme aurait dû détourner nos partenaires italiens en 2015. Elle se nomma par la suite Covid 19 et impacta lourdement la planète à tous points de vue.

Actuellement, c’est la crise économique qui oblige à jouer des coudes pour finaliser un budget viable. Qu’importe! Une profonde amitié nous relie désormais; que ce soit entre le personnel des établissements, entre les collègues ou bien entendu entre les anciens élèves et actuellement entre les élèves italiens et français qui ont déjà leurs correspondants depuis les vacances de Pâques où nous avons travaillé d’arrache-pieds à créer des appariements entre nos élèves respectifs.

Du côté français, un ancien élève du Lycée Saint-Exupéry , ayant eu sa licence à l’Université de Toulouse en Littérature et civilisation italienne, va partir un an en assistanat linguistique à Foggia près de Manfredonia où nous faisons notre projet. Un autre ancien élève effectuant une formation dans le tourisme est allé faire son stage de fin de cycle d’études dans l’entreprise Daunia Tour basée à Manfredonia. Une élève de l’année dernière est partie au pair dans la Puglia et est restée en vacances chez sa famille italienne. Des exemples de la sorte, il y a en beaucoup…

Après la première édition et de manière récurrente , certaines familles , après avoir reçu un.e italien.ne sont allées jusqu’à faire un échange entre familles!

Madame Bresciani et Madame Del Nobile se félicitent de cette réussite, de ce lien désormais indéfectible qu’elles ont fait naître à la force de leurs convictions d’enseignantes engagées malgré les aléas historiques, économiques, administratifs en taisant l’aspect chronophage et stressant d’une telle entreprise audacieuse.

Manfredonia, dans la baie du Gargano face à l’Adriatique et aux Iles Tremiti, est une sorte de soeur jumelle de La Rochelle. Leurs similitudes sont nombreuses à commencer par l’attractivité touristique des deux régions mais leurs spécificités n’en sont pas moins extraordinairement riches à étudier pour nos élèves respectifs du point de vue des Mentalités, de l’Histoire, d’un point de vue économique et politique et bien entendu - étant donné que le patrimoine culturel de l’Italie représente plus de 45 % du patrimoine culturel européen - , d’un point de vue géographique et scientifique.

L’apprentissage de la langue nationale n’est pas le seul but. Elle sera articulée autour d’un thème commun aux deux établissements. Pour cette quatrième édition, nous avons principalement voulu mettre en avant l’Histoire , les Territoires, les Richesses locales (agriculture, traditions, élevages, pêche) et les Métiers engendrés par les spécificités précédentes.

La première étape du projet a eu lieu au mois d’avril lorsque nous avons réparti les binômes italien et français . Les élèves des deux pays ont commencé à échanger dès les vacances de Pâques.

Les élèves français et les élèves italiens sont vivement curieux et intéressés par les liens amicaux tissés depuis trois mois maintenant avec leurs correspondants et bientôt avec les familles. Ils sont aussi intéressés par la possibilité de concrétiser des projets de métiers et souvent de découvrir des parcours de vie dont ils ne soupçonnaient pas l’existence.

Nous travaillons avec de jeunes êtres humains en devenir, certains ne sont jamais partis de chez eux et ces projets d’échanges véritables sont une manne éducative, humaine et une véritable révélation pour beaucoup d’entre eux quant à leur métier futur, leur personnalité qui se révèle et/ou s’éclaire au sein d’un groupe constitué depuis plusieurs années en classe d’italien. En effet, que ce soit en France ou en Italie, ils ont la chance de conserver le même professeur de français et d’italien chaque année. Nous les connaissons bien nos élèves , et nous nous connaissons bien : c’est l’ingrédient principal - avec celui de l’effort - à la réussite de la recette, c’est l’allure parfaite pour une navigation fructueuse et en sécurité.

La seconde étape arrive à grands pas : nous accueillons nos amis le vendredi 30 septembre et nous partons le même jour qu’eux vers l’Italie : le lundi 10 octobre.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page