top of page

« L’aventure à l’état pur » : ultimes préparatifs


Projet Erasmus innovant avec défi à la clé «  L’aventure à l’état pur » avec  les élèves d’italien, langue vivante à Saint-Exupéry.


La préparation de l’expédition et du projet a commencé en janvier 2023. J’ai commencé à demander aux élèves qui serait motivé.e pour partir faire un trek dans les Alpes italiennes et réfléchir à l’importance de nos lieux de vie. En janvier 2023, je n’arrivais pas à mettre le mot motivé au féminin et j’ai dit que je ne voulais pas faire un projet uniquement avec les garçons mais avec autant de filles que de garçons! Alors, petit à petit, les filles sont venues me voir à la fin des cours et nous en avons discuté.

 


Le Festival du Film et du Livre d’Aventure: Vendredi 17 novembre 2023, nous sommes allés au FIFAV, accompagnée de Madame Fardini-Belliard, collègue de Sciences pour voir Biosphère du désert , un documentaire réalisé par Laurent Sardi où Caroline et Corentin (sur la photo) sont partis expérimenter et mettre en pratique leurs recherches. Corentin est ingénieur et Caroline designer et pendant quatre mois ils ont vécu dans une base low-tech posée en plein désert du Mexique. Sous la toile élégante soutenue par une ossature en bois, ils feront vivre une serre de dix mètres, créeront de l’eau potable, un four solaire, un pédalier multifonctions, une bibliothèque, un hamac, une cabine de douche étonnante où poussent des graines germées et des champignons…

 

L’équipe complète: Nous partirons avec 5 filles et 4 garçons! L’équipe a rapidement été montée : elle se forme d’une médecin habituée à la haute montagne, Astrid , d’un papa d’élève documentariste , François, et de moi-même . Les cinq courageuses se nomment Salomé, Anaïs, Lina, Lana, Lou et sont toutes en Première actuellement. Les quatre courageux se nomment Théo, Gaspard, Tom , Baptiste. Nous nous préparons tous et toutes au minimum trois fois par semaine avec du cardio, du renforcement musculaire tous les dimanches en Visio avec Antoine le papa de Tom et du yoga. Nous avons fait trois réunions préparatoires sur trois trimestres avec les parents, la médecin, les participants et le documentariste. Le groupe WhatsApp qui fonctionne 7 jours sur 7 est aussi un moyen d’échanger nos pratiques, le matériel que nous avons en commun pour se préparer au mieux.

 

Le volant linguistique Etwinning a été honoré à plusieurs reprises avec notre lycée partenaire, le lycée linguistique de Courmayeur , en Italie, dans le Val d’Aoste, et nous avons pu échanger autour de notre thème commun. Nous devons les retrouver pour un rendez-vous insolite samedi 6 juillet très tôt le matin sur la place de Courmayeur après avoir passé la journée et la nuit dans un Flixbus la Rochelle - Paris - Courmayeur. Peut-être les retrouverons nous aussi lors de notre journée de retour le vendredi 12 juillet alors que nous aurons fait 2000 mètres de dénivelé négatif , gravi le sommet de 4061 mètres du Grand Paradis, et que nous nous préparerons à reprendre un Flixbus de 20:30 à 16:30 le lendemain ! Quand on aime on ne compte pas! Et puis nous tenions à ne pas partir en avion et à faire un projet en accord total avec notre thème, les valeurs prônées et les objectifs fixés.

 

La recherche de sponsors et de dons : Rendre autonomes les élèves pour qu’ils soient de futurs adultes fiables et responsables est l'un des objectifs de ce projet incroyable. Nous avons tous vécu des moments difficiles car trouver de l’argent fut le parcours du combattant. Une cagnotte créée par François Chayé et fournie par tous nos proches et amis nous a permis de récolter 500 euros et a permis de créer un lien de solidarité autour de ce projet fédérateur et si original disent les parents qui auraient aimé venir avec nous! De très belles initiatives des élèves ont permis de récolter davantage.

 

Le défi physique et mental: Nous marchons accompagnées par un guide de haute montagne du samedi 6 juillet au vendredi 12 juillet. Nous ne pouvions partir avant la mi-juin car la neige empêche le passage des cols et les refuges sont fermés. Il y a aussi le baccalauréat de français. Nous sommes en autonomie portage c’est-à-dire qu’aucun 4X4 n’acheminera nos bagages aux refuges. Le premier défi est de partir avec le minimum vital et d’avoir un sac qui ne soit pas trop lourd.

Nous allons sillonner le Parc National du Grand Paradis dans le Val d’Aoste et feront un parcours pour terminer par l’ascension d’un 4000 mètres , éponyme. Crée en 1922 à l’initiative du roi Victor Emmanuel II pour la défense du bouquetin , il fait encore aujourd’hui référence en matière de protection de la nature : chamois, bouquetins, marmottes, renards, gypaètes…

Nous allons passer plusieurs cols à plus de 3000 mètres pour habituer nos corps et nos esprits au manque d’oxygène puis nous redescendrons dormir dans des refuges 500 mètres plus bas. Nos globules rouges vont se multiplier et les repas italiens très copieux des refuges italiens nous aideront à rester forts et souples dans nos chaussures! A part samedi 6 juillet  , et heureusement , car nous aurons fait 21 heures de bus , nous enchainerons des dénivelés positifs et négatifs se situant entre 700 et 1500.

 

Vendredi 12 juillet 2024:

Nous aurons besoin de votre soutien moral car nous partirons à 3:30 du matin à la frontale, encordées par quatre , avec des guides de haute montagne qui ne font que le Grand paradis. Nous chausserons les crampons lorsque la neige apparaitra environ à 3000 mètres ou peut-être avant. Normalement nous devrions être au sommet du Grand Paradis vers 7:30 ou 8:00. Nous partons du refuge Vittorio Emanuele  situé à 1770 mètres d’altitude et Patrick, François nous attendront au refuge. C’est nous qui prendront  les caméras pour filmer . Nous aurons 1300 D+ et pour la redescende , 2000 D-, du sommet jusqu’au parking de départ à Pont! Au sommet, une statue divine nous attendra et nous déposerons nos voeux, ceux des élèves italiens et peut-être les vôtres si vous nous confiez un petit papier replié.

 

A. Bresciani, porteuse du projet Erasmus en Italie

 


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page